Skip to content

Que faire pour mieux dormir ? Des astuces pour une nuit réparatrice

6 / 12 / 2023
sommeil

De nombreux éléments peuvent perturber notre sommeil et nous empêcher de passer de bonnes nuits. Mal dormir peut affecter notre bien-être global ainsi que notre santé. Nous allons donc voir à travers cet article, quelles peuvent être les conséquences d’un mauvais sommeil, puis découvrir quelques bons conseils à suivre pour profiter d’un sommeil de qualité, nuit après nuit…

Quelles sont les conséquences d’un mauvais sommeil ?

Mauvaise qualité de sommeil : Les problèmes à court terme

Un manque de sommeil ou des mauvaises nuits peuvent entraîner quelques difficultés à court terme. Parmi elles on retrouve évidemment la fatigue, mais aussi d’autres symptômes qui influencent votre humeur, votre vigilance et votre concentration durant la journée.

Mauvaise qualité de sommeil : Les problèmes à long terme

A long terme, si des troubles du sommeil persistent les conséquences peuvent être plus sérieuses. Une qualité de sommeil insuffisante est en effet associée à des problèmes de santé plus graves. On peut notamment citer les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète, mais aussi une plus grande vulnérabilité face aux infections en raison d’un système immunitaire fatigué.

Trouver des solutions pour mieux dormir n’est pas seulement une question de bien-être, mais bien de santé.

Les bonnes habitudes à prendre pour mieux dormir

Avoir de l’activité physique dans la journée

L’exercice physique régulier est votre meilleur allié pour un sommeil de qualité. L’effort nous permet de libérer des endorphines qui favorisent l’endormissement tout en réduisant le stress et l’anxiété. Toutefois, évitez de pratiquer un sport trop intense en soirée sous peine de provoquer l’effet inverse et de vous empêcher de trouver le sommeil.

Eviter la caféine et la théine après un certain horaire

Le café, le thé, les sodas et autres boissons énergisantes sont susceptibles de perturber votre sommeil et retarder votre endormissement si elles sont consommées en fin de journée. Chez les personnes touchées par des troubles du sommeil, on conseille de ne plus en boire passé 15h. La caféine et la théine restent dans l’organisme plusieurs heures avant d’être éliminées.

Manger léger et éviter les excès au dîner

Un repas riche en graisses et sucres ou bien trop copieux risque de vous causer des troubles digestifs qui empêcheront tout sommeil réparateur. Le soir, on privilégie les repas plus légers et on évite également de boire de l’alcool. Pour être dans les meilleures conditions pour bien dormir on prévoit 2 heures de digestion entre le dîner et le coucher pour éviter tout risque d’insomnie ou de réveil nocturne.

Respecter son horloge biologique

Votre corps suit un rythme naturel qu’on appelle rythme circadien. Cette horloge interne régule la production de mélatonine (hormone du sommeil) et d’autres paramètres internes afin d’équilibrer l’organisme entre le jour et la nuit. Les adultes ont besoin d’entre 7 et 9 heures de sommeil par nuit, il faut donc s’organiser pour répondre à ce besoin biologique.

Être à l’écoute de son corps pour reconnaître les signaux du sommeil

Votre corps tente de communiquer avec vous en vous envoyant des petits messages. En soirée, vous devez être attentifs à certains signaux (réduction de la température corporelle, yeux qui piquent, envie de bailler) qui signalent que votre corps et votre esprit ont besoin de repos. Dès que vous ressentez cet état de somnolence, ne luttez pas et allez vous coucher dans les 15 minutes avant d’entrer dans un autre cycle.

Créer un environnement propice au sommeil

Pour mieux dormir, votre chambre doit répondre à certaines exigences sans quoi votre sommeil pourrait en souffrir. D’abord, pour bien dormir la pièce doit être plongée dans le noir complet. Les nuisances sonores doivent également être réduites au maximum. De même, le lit doit être confortable pour assurer à votre corps la meilleure récupération physique. Enfin, la température ambiante ne doit pas être trop élevée, environ 18-19°c est suffisant pour une chambre.

Etablir une routine de coucher

Mettre en place des petites habitudes au moment du coucher peut être bénéfique et vous conditionner pour mieux dormir. Quelques minutes de temps calme réservé à des activités de relaxation, méditation, détente ou lecture apaisera votre mental et préparera votre corps à se relâcher avant de tomber dans les bras de Morphée.

Mettre en veille les écrans jusqu’au lendemain matin

Les écrans avec leur lumière bleue sont vos véritables ennemis et perturbent votre endormissement en stimulant la production de mélatonine. Evitez de scroller sur votre téléphone / tablette ou de regarder la TV peu avant de dormir, mettez tous ces appareils en veille. Ils seront toujours là au réveil !

Les médecines douces pour mieux dormir

Les solutions naturelles à base de plantes

Pour mieux dormir, certains français préfèrent se tourner vers des solutions naturelles à base de plantes. Les végétaux comme la valériane et la camomille sont reconnus pour leurs propriétés relaxantes qui aident à passer de meilleures nuits. Vous pouvez trouver ces substances sous forme d’infusion, mais aussi de petites gummies.

Mieux dormir grâce à la kinésiologie

La kinésiologie est une approche holistique qui peut être utile pour améliorer la qualité du sommeil. Cette pratique alternative fait partie des médecines douces. Le kinésiologue est un professionnel du bien-être qui sait comment identifier et éliminer les blocages énergétiques dans votre corps. Il peut ainsi réduire le stress et autres pensées négatives afin de privilégier un sommeil réparateur.

Si vous prenez rendez-vous pour une séance de kinésiologie afin de mieux dormir, le praticien pratiquera un test musculaire et mettra en place différentes techniques propres à la kinésiologie pour rétablir l’harmonie générale dans votre corps et votre esprit.

 

Le professionnel pourra également vous proposer quelques exercices comme la respiration en pleine conscience ou la gestion des émotions. Le kinésiologue peut enfin mettre en place une vraie relation d’aide et vous aider à transformer des fausses croyances ou pensées négatives vis-à-vis du sommeil. En prenant confiance en vous et en changeant de perception vous pourrez vous libérer des diverses appréhensions qui perturbent vos nuits.

Vous avez aimé ? Partagez l’article

Plus d’actualités

Quels sont les grands principes de la kinésiologie ?
Est-ce que la kinésiologie est remboursée ?
Pourquoi aller voir un kinésiologue ?

Vous souhaitez que nous parlions
d’un sujet ?

Rappelez moi
+
Rappelez moi!