Skip to content

Quel est le rôle du Naturopathe ?

24 / 11 / 2023
naturopathe quel role

Si vous vous intéressez aux médecines douces et approches naturelles pour prendre soin de votre santé et prévenir les maux courants, vous avez certainement entendu parler de la naturopathie. Découvrons ensemble quel est le rôle du naturopathe et quels sont les points communs ou différences avec le kinésiologue, autre spécialiste du bien-être.

Tout comprendre sur la naturopathie

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une approche de santé alternative qui se concentre sur la prévention et la promotion de la guérison du corps par des moyens naturels.

 

Pour cela, lors d’une séance, le praticien débute par un entretien personnalisé avec la personne. Le naturopathe s’intéresse particulièrement à l’hygiène de vie, au régime alimentaire, à la qualité du sommeil et au niveau de bien-être. Grâce à ces différentes informations il établit un bilan qui lui sert de base pour proposer des techniques de naturopathies adaptées.

Retour sur les origines de la naturopathie

Le concept de naturopathie est apparu durant l’Antiquité grecque (-500 ans avec JC) en tant qu’héritière d’Hippocrate. La naturopathie a d’ailleurs été pratiquée couramment en Occident jusqu’au début du 20ème siècle.

 

La naturopathie telle qu’on la connaît aujourd’hui a été développée par l’ostéopathe et chiropraticien allemand Benedict Lust (1870-1945). Après avoir émigré aux USA, il a développé sa pratique et ouvert la première école de naturothérapie dans la ville prestigieuse de New York.

 

Après avoir été mise de côté face aux progrès de la médecine moderne (chirurgie, médicaments chimiques, traitements de pointe…), la naturopathie revient sur le devant de la scène dans les années 1970 avec d’autres types de médecines alternatives.

 

Quel est le rôle du naturopathe ?

Les naturopathes sont des professionnels qui peuvent jouer un rôle crucial dans le bien-être et la santé de leurs clients.

Les 4 fondamentaux de la naturopathie

Prinum non nocere

Ce premier principe signifie « ne pas nuire », à l’instar du code déontologique des professionnels de santé, dans son exercice de la naturopathie, le praticien ou la praticienne s’engage à aider son visiteur. Il fait son maximum pour réduire ses maux et ses difficultés. Toutes les techniques qu’il entreprend sur son client ne doivent pas lui causer plus de mal que de bien.

Vis medicatix naturae

D’après les pionniers de la naturopathie, « le pouvoir de guérison réside dans la nature ». Ainsi, le corps humain disposerait d’une grande capacité à s’autoréguler et s’auto-guérir naturellement. Pour faciliter ce processus d’autoguérison de l’organisme il faudrait tout de même lui donner un coup de pouce et éliminer les potentiels obstacles.

Tolle Causam

Ce 3ème principe peut se traduire par « enlever la cause ». La naturopathie ne s’intéresse pas spécifiquement aux symptômes, mais essayent de comprendre leur origine. En identifiant et réglant la cause sous-jacente des problèmes de santé, on peut supprimer efficacement les maux plutôt que les réprimer.

Docere

Ce dernier principe est aussi au cœur du rôle du naturopathe. Le praticien doit enseigner, transmettre son savoir afin que les personnes qui prennent rendez-vous avec lui puissent prendre soin d’elles par elles-mêmes et être maîtres de leur santé, de leur vie. Cette pédagogie est une mission cruciale pour maintenir le bien-être sur le long terme et prévenir les déséquilibres.

Les techniques clés du naturopathe

Le naturopathe dispose de nombreuses techniques pour accompagner ses visiteurs. Voici un échantillon non exhaustif des techniques de naturopathie :

    Nutrition : une grande partie de la santé est liée à l’alimentation. Aussi, le naturopathe peut partager des conseils pour une nutrition saine et équilibrée.

    Phytothérapie : Dans la nature se trouvent les ressources dont nous avons besoin. De nombreuses plantes médicinales peuvent donc être utilisées en naturopathie.

    Relaxation : Prendre soin de la santé mentale via des techniques de relaxation permet de chasser le stress et ses désagréments afin qu’il ne nuise pas davantage à la santé.

    Exercices physiques : Une activité sportive adaptée est indispensable pour conserver sa vitalité et maintenir un bon état de santé général.

    Hydrothérapie : Dans certaines conditions, l’eau peut avoir des bienfaits thérapeutiques et la naturopathie tente de les exploiter

    Magnétisme : Pour rétablir un équilibre énergétique, certains naturopathes ont recours au magnétisme via l’application d’énergies naturelles

    Biokinésie : cette gymnastique des organes s’apparente à un massage alliant fermeté et douceur. Le but est de fluidifier la circulation sanguine, d’oxygéner l’organisme et de tonifier les tissus.

Naturopathe VS Kinésiologue

Il n’est pas rare de confondre les médecines douces les unes avec les autres. A l’instar de la naturopathie et de la kinésiologie qui présentent des points communs indéniables.

Spécialistes en médecine holistique

La naturopathie comme la kinésiologie ont des approches dites « holistiques ». C’est-à-dire que pour mettre en œuvre leurs soins spécifiques, elles s’intéressent à l’humain dans sa globalité. Là où la médecine conventionnelle s’intéresse principalement aux plans physico-corporels et psychologiques, la kinésiologie et la naturopathie prennent également en compte d’autres critères comme l’état énergétique, social, spirituel … Elles essayent ainsi d’avoir une compréhension complète de l’humain.

Médecines douces non réglementées

Bien qu’elle soit considérée comme la 3ème médecine traditionnelle au monde après la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et l’Ayurveda, pour l’OMS et la France cette pratique non conventionnelle reste non réglementée et les formations non reconnues par l’Etat. Les professionnels de ce secteur ne sont donc pas assimilés à des professionnels de santé et leurs soins ne sont pas remboursés.

De même, le naturopathe n’a pas pour rôle de diagnostiquer ou de réaliser des prescriptions pour ses visiteurs. Il doit également veiller à ce que les personnes qu’il reçoit ne se détournent pas d’un suivi médical conventionnel.

Toutes ces précisions sont les mêmes concernant la kinésiologie.

Accompagner la personne vers l’équilibre et le bien-être

Les praticiens et praticiennes en naturopathie ou kinésiologie ont pour rôle d’accompagner les personnes vers le mieux-être. Ils peuvent user de leur savoir-faire et de leurs connaissances pour améliorer l’état de santé ou prévenir certaines faiblesses.

La kinésiologie dispose de méthodes qui vont plus loin que la simple correction de l’hygiène de vie de l’individu. Cette approche développée par G. Goodheart et J. Thie se décompose en 3 méthodes phares :

    Le Touch for Health

    Le Brain Gym

    Le Three in One Concept

Les professionnels de la kinésiologie peuvent accompagner des publics variés dans leurs thérapies brèves afin de les aider à surmonter le stress ou des peurs, réduire des douleurs, améliorer leurs performances …

Vous avez aimé ? Partagez l’article

Plus d’actualités

Quels sont les grands principes de la kinésiologie ?
Est-ce que la kinésiologie est remboursée ?
Pourquoi aller voir un kinésiologue ?

Vous souhaitez que nous parlions
d’un sujet ?

Rappelez moi
+
Rappelez moi!