Skip to content

George Goodheart le fondateur de la kinésiologie

13 / 04 / 2022
Goodheart_sml

Impossible de s’intéresser à la kinésiologie sans connaître le nom de son fondateur : George Goodheart. Laissez-nous vous présenter son histoire et la mise au point d’une des techniques montantes à l’heure actuelle en termes de pratiques non conventionnelles.

 

 

 

La chiropractie de père en fils

Le père de George Goodheart étant lui-même chiropracteur de métier, George suivit le même chemin. Il étudia au National College of Chiropractic et obtint son diplôme en 1939 à l’âge de 21 ans.

Passionnés par la science chiropratique et l’art du mouvement humain, les deux générations de chiropraticiens travaillèrent ensemble pendant quelques temps. George Goodheart Junior apprit énormément auprès de son père et de sa grande expérience auprès des consultants américains.

 

 

 

De l’expérience métier, à la création d’une nouvelle pratique

En tant que chiropraticien américain, le Dr George Goodheart rencontra des personnes aux maux aussi divers qu’uniques et difficiles.

Ce qui a fait sa différence c’est sa ténacité et sa persévérance dans la guérison de ses patients américains. Il cherchait toujours à comprendre le « Pourquoi ? » dans les douleurs, déformations, postures et troubles de ses visiteurs. Il prit alors l’habitude de réaliser plusieurs examens et de corréler les résultats pour mettre en place un traitement adapté. Ainsi, c’est au milieu des années 1960 qu’il imagina une nouvelle forme de pratique douce qui, elle, ne relèverait pas de la pratique médicale.

Pour développer sa nouvelle pratique basée sur la science des mouvements, il s’appuya beaucoup sur son expérience et son instinct de professionnel. Cependant, il fut également porté par les méthodes préconisées par Kendall et Kendall dans le test musculaire.

 

 

 

Les fondements de la kinésiologie selon George Goodheart

La mémoire du corps ne ment jamais. Les traumatismes passés, qu’ils soient physiques ou émotionnels, peuvent être détectés grâce à de simples pressions musculaires. Mais pour cela il faut être attentif et savoir comment comprendre le langage du corps et des muscles.

Une fois les dysfonctionnements et blocages détectés à travers l’ensemble du corps humain, l’étape suivante consiste à utiliser des techniques ancestrales issues de la médecine traditionnelle chinoise, de l’acupuncture, de l’ostéopathie et de la chiropractie afin de rééquilibrer les énergies vitales.

A cet effet, George Goodheart avait pris le temps d’approfondir au maximum ses connaissances sur le système des méridiens d’acupuncture, des points réflexes neuro-lymphatiques et des flux énergétiques.

Il put alors poser le postulat suivant :  En identifiant une faiblesse musculaire et en apportant les corrections adaptées, on peut mettre fin à un déséquilibre au niveau de l’énergie vitale sur le plan physique, émotionnel voire un mal-être mental ou social.

 

 

 

La diffusion des techniques de kinésiologie à travers le monde et les générations

Le fondateur de la kinésiologie n’hésite pas à parcourir le monde pour diffuser son savoir et former des personnes aux techniques manuelles, au testing du tonus musculaire et aux liens étroits entre le corps et l’esprit pour soulager l’être humain dans sa globalité.

Il parcourut divers pays d’Europe, alla au Japon et voyagea à travers les Etats-Unis pour enseigner à d’autres sa méthode de travail. Son but était de transmettre les bases de la kinésiologie appliquée professionnelle.

Il fut également l’auteur de divers travaux dans lesquels il présentait les évolutions de ses pratiques manuelles.

Pendant de nombreuses années, le Docteur George Goodheart travailla aux côtés de son confrère John Thie. Ce dernier, même s’il n’est pas le fondateur de la kinésiologie a énormément participé à la démocratisation de cette pratique non convnetionnelle dite « douce » en population générale. On doit notamment au thérapeute et chiropracteur américain John Thie, LA technique de kinésiologie la plus célèbre : le « Touch for Health » ou « Santé par le Toucher ».

Par la suite, nombreux sont les praticiens qui ont contribué à l’essor de la kinésiologie dans le monde en faisant la promotion des pratiques de soins non conventionnelles. La kinésiologie est aujourd’hui connue pour son approche holistique permettant d’atteindre le mieux-être.

Les différentes techniques du kinésiologue peuvent permettre de soulager des problèmes de gestion du stress, des problèmes du sommeil, de manque confiance en soi … Ce type de pratiques ne relève en rien de la médecine générale. Les techniques de kinésiologie ne se substituent jamais à un suivi ou à un traitement médical auprès de professionnels de santé.

 

 

 

Cinq informations sur George Goodheart

George Goodheart est né le 18 août 1918 à Détroit dans le Michigan. Il est décédé le 5 mars 2008 à l’âge de 89 ans dans la ville de Grosse Pointe, aux USA.

Son engagement au sein de l’Air Corps Cadet Program durant la seconde Guerre Mondiale ne fut pas sans impact dans les futurs découvertes du praticien. En effet, il se rappela que la méthode de Kendall et Kendall était utilisée par les agences gouvernementales, militaires et civiles afin d’évaluer les incapacités physiques.

En 1979, les des Jeux Olympiques d’hiver à Lake Placid, George Goodheart fut le premier praticien non diplômé de médecine à devenir membre du Comité Médical de Sport US pour l’équipe Olympique américaine.

Il fut nommé par le Times Magazine comme « l’un des penseurs les plus innovants et les plus originaux des thérapies naturelles à travers le monde ».

« Rendez les gens meilleurs et ils vous renverront plus de nouveaux consultants que vous ne pourrez en recevoir». Une phrase culte prononcée par le kinésiologue praticien George Goodheart.

 

Nota Bene : le kinésiologue n’établit ni diagnostic, ni traitement, ni pronostic, ni prescription médicale, ni régime alimentaire, ne fait aucune prescription médicale et ne demande jamais d’interrompre un traitement médical. Une formation en kinésiologie de qualité veillera à transmettre ces informations.

 

Vous avez aimé ? Partagez l’article

Plus d’actualités

Comment déstresser grâce à la kinésiologie ?
Que faire pour mieux dormir ? Des astuces pour une nuit réparatrice
Comment savoir si c'est un bon kinésiologue ?

Vous souhaitez que nous parlions
d’un sujet ?

Rappelez moi
+
Rappelez moi!