Skip to content

3 exercices d’ancrage pour libérer le stress

29 / 11 / 2022
relaxed stylish 40 years old woman at green home doing yoga

Stress dans la vie quotidienne ou stress au travail… Quelles qu’en soient l’origine, les conséquences néfastes du stress sur la santé sont prouvées. Toutefois, de nombreuses techniques existent aujourd’hui pour combattre le stress. Les personnes à la recherche de méthodes naturelles ont surement dû entendre parler de l’ancrage. Mais alors, que signifie s’ancrer ? Laissez-nous vous présenter 3 exercices d’ancrage pour libérer le stress et l’anxiété.

 

L’ancrage pour contrer le stress au quotidien

Qu’est-ce que l’ancrage énergétique ?

S’ancrer c’est parvenir à sortir de ses pensées et de ses tracas quotidiens. L’un des objectifs est de prendre conscience de son être dans sa globalité : le corps et l’esprit, les émotions et les réponses physiologiques qui y sont liées.

Fortement lié aux concepts énergétiques, l’ancrage participe à l’équilibration des énergies intérieures. De cette façon, les perturbations extérieures que l’on rencontre (peur, état de stress, angoisses, nervosité et autres sources de négativités) n’ont que peu d’emprise sur nous.

Ancrage : L’image de l’arbre

Pour comprendre l’ancrage, l’image de l’arbre est souvent infaillible. L’arbre est constitué de plusieurs parties : le tronc, les branches, les feuilles et les racines.

A hauteur d’Homme, le tronc nous parait robuste et stable. Pourquoi ? Grâce à son solide ancrage dans le sol et son réseau de racines sous terre. Plus il puise profondément dans les ressources de la Terre, plus il grandit et devient fort. A l’autre extrémité, les petites branches et feuilles gardent leur souplesse pour résister au vent sans se casser.

Ancrage : L’image de l’ancre

Au cœur d’une mer turbulente, on pourrait imaginer un bateau faisant face à un des éléments les plus puissants : l’eau. Pour ne pas chavirer et être emporté par les vagues, les marins tentent alors de stabiliser le navire avec un élément clé, l’ancre. En se reconnectant à des bases solides dans la terre, le bateau est moins vulnérable et peut contrer les perturbations en attendant que la tempête passe.

 

Les bienfaits de l’ancrage

L’ancrage est source de nombreux bienfaits. Il permet de se reconnecter au moment présent, sans se laisser freiner par le passé ou se sentir stressé à propos de l’avenir.

Pour l’être humain, développer ce type d’ancrage intérieur offre une base solide pour être capable de maintenir une stabilité psychologique. On peut ainsi faire face aux aléas de nos vies professionnelles et sociales, mais aussi devenir la meilleure version de nous-même.

Toutes les techniques de relaxation et d’ancrage agissent pour faire baisser le niveau de stress. Parmi les différents impacts positifs de ces méthodes on retrouve :

  • La diminution de la tension artérielle et du rythme cardiaque ;
  • Une régulation du système respiratoire et digestif ;
  • Une meilleure qualité de sommeil ;
  • Un renforcement du système immunitaire ;
  • Un regain au niveau des capacités cérébrales et cognitives (attention, concentration, mémorisation) ;
  • Une diminution des grands symptômes du stress et de l’état anxieux ;
  • Une baisse des risques de dépression et de burn-out.

 

Les exercices d’ancrage pour libérer le stress

Avant de commencer à vous relaxer grâce à un exercice d’ancrage, veillez à vous installer dans un endroit calme. Laissez les écrans (téléphone, TV) de côté quelques minutes.

Premier exercice d’ancrage : La posture de l’arbre

Empruntée au yoga, cette technique est efficace pour s’initier à l’ancrage.

En position debout avec les yeux fermés, vous allez peu à peu tendre les bras vers le ciel.

Ensuite, vous commencerez à lever légèrement le pied droit le long de la jambe pour l’appuyer contre le genou opposé. Vous restez alors en équilibre sur le pied gauche pendant 1 ou 2 minutes.

Bien ancré dans le sol et élancé vers le ciel, vous prenez le temps de ressentir chaque parcelle de votre corps, jusqu’à ressentir un sentiment de légèreté.

Vous pouvez renouveler l’exercice avec l’autre jambe.

 

Deuxième exercice d’ancrage : La visualisation

Cet exercice peut être réalisé assis ou debout, tant que vous avez les 2 pieds posés au sol.

Vous fermez les yeux et vous imaginez que vous prenez racine. Ces racines fraient leur chemin dans le sol de plus en plus profondément. Elles s’allongent, se multiplient, s’étendent à tout votre logement, puis à votre quartier, à votre ville entière …

Vous prenez une grande inspiration et vous en profitez pour puiser de la Terre tous les nutriments et forces donc vous avez besoin. Peu à peu, vous ressentez toute cette vitalité remonter vos racines jusqu’à la plante des pieds. L’énergie se disperse alors peu à peu dans vos pieds, vos chevilles, puis au niveau des mollets, des cuisses, du bassin, de la colonne vertébrale … Elle se diffuse calmement et vous fait ressentir un réel bien-être en pleine conscience.

 

Troisième exercice : L’étreinte du papillon

Très fortement inspirée de l’EMDR, la technique de l’étreinte de papillon ou « butterfly hug » est propice à l’ancrage et à l’apaisement en période de stress intense. Comment ? En stimulant le corps de façon bilatérale et rythmée.

Allongé, assis ou debout, vous commencez par placer vos mains face au thorax. L’une passe par-dessus l’autre et vos pouces se croisent, formant ainsi un joli papillon.

Vous déposez ensuite vos pouce au niveau du sternum. Vos majeurs doivent dans le même temps effleurer votre clavicule.

Vous maintenez cette position et vous commencez à tapoter doucement le côté gauche, puis le côté droit tout en respirant sereinement par la bouche. Lâcher-prise et décontraction garantis.

 

En dehors de ces exercices types en matière d’ancrage, de respiration et de méditation, vous pouvez trouver des activités antistress qui vous aident à évacuer les énergies négatives et vous permettent de maintenir un bon équilibre. Le jardinage, la randonnée, la cuisine, la danse, le rire ou toute autre activité sportive ou en lien étroit avec la nature … A chacun son moyen de déstresser et de laisser son esprit souffler sans penser à rien. Cela permet de pouvoir mieux se recentrer.

Vous pouvez aussi choisir de vous faire accompagner dans votre gestion du stress. Dans ce cas, la kinésiologie peut être la solution adaptée à vos besoins. Le kinésiologue en tant que professionnel du bien-être vous aide à vous débarrasser du stress. Vous pouvez ainsi atteindre vos objectifs grâce à la pensée positive et retrouver un mieux-être général sans stress quotidien.

Vous avez aimé ? Partagez l’article

Plus d’actualités

Formation en kinésiologie à distance : une fausse bonne idée
Thérapie cognitivo comportementale : de quoi s’agit-il ?
Neurofeedback dynamique : principes et bienfaits

Vous souhaitez que nous parlions
d’un sujet ?

Rappelez moi
+
Rappelez moi!